Accueil > L’association > Articles de presse > Deux mille personnes pour la fête de la Pomme

Deux mille personnes pour la fête de la Pomme

jeudi 18 novembre 2010

Deux mille visiteurs ont observé les six cents variétés de pomme pendant tout le week-end.

Les éclaircies sont enfin apparues dimanche après-midi pour faire sortir de chez eux les visiteurs de la fête de la Pomme. Ils sont encore venus en nombre ce dimanche où il fallait comptabiliser près de 1 500 entrées. Ajouter aux 500 de samedi, ça fait un joli compte rond. Mais inférieur toutefois au cru exceptionnel de l’an dernier où la fête étrennait ses vingt-cinq ans.

Pour autant, les animations étaient toutes convaincantes, à l’image de la conférence de la diététicienne Karine Boulou qui s’est déroulée à guichet fermé. L’attraction phare encore autour du chargement du fût et du pressoir. La fine équipe chargée de l’opération a la bonne gouaille pour animer. On a même « velté » le fut, c’est-à-dire mesuré sa contenance à l’aide d’une tige tout à fait spéciale dont Jean-Marie Lorre de Saint-Samson a trouvé la formule mathématique.

Côté curiosité, les organisateurs ont fait appel cette année à Denis Le Bourdon de Tréglamus pour exposer ses bois sculptés par le temps. Amoureux de la nature, il observe les bois laissés à l’abandon. « Ils pourraient très bien terminer au feu. Je les observe et découvre, des oiseaux, des animaux sauvages et même des humains ».

Au sens de l’observation, les « Mordus de la Pomme » ont été assaillis de questions de demande de conseils. Parfois pour identifier les variétés de pomme, il a fallu employer les grands moyens. Jean-François Aubert, le président a sorti de sa poche un réfractomètre, c’est-à-dire un appareil qui mesure le taux de glucose dans la pomme. Et là, ça ne trompe pas. « On peut tout de suite dire, si c’est une variété acide ou sucrée. »

Source : Ouest-France