Navigation rapide

Accueil > Fiches Variétales > Fiches complémentaires > Les Pommes qui sonnent !

Les Pommes qui sonnent !

jeudi 7 avril 2011

Les pépins libres dans les pommes.

Une caractéristique particulière de certaines variétés de pommes est de posséder des loges capellaires largement ouvertes avec des pépins libres à l’intérieur. En secouant ces fruits, les pépins frappent les parois et ces pommes ressemblent alors à des maracas, ce qui enchante tous les ans les enfants qui visitent l’exposition de la Fête de la Pomme de Quévert ou qui participent aux diverses animations dans les écoles (semaine du goût...)

Les fruits doivent être à maturité pour que les pépins se détachent.

L’association a déjà, dans le quart nord-est de la Bretagne, répertorié et greffé trois variétés possédant cette caractéristique : Pépin Sonnant, Sonnette et Grelot. En effectuant l’inventaire pomologique de la petite commune de Tréméreuc (22), à quelques kilomètres au nord de Dinan, nous avons retrouvé une quatrième variété : Sonne Sonne.

  • Pépin Sonnant est la première variété que nous avons exposé il y a 20 ans.
JPEG - 148 ko

Pomme à deux fins (c’est à dire qu’elle est utilisée aussi bien comme pomme à couteau que comme fruit de pressoir), elle est cultivée dans 3 cantons du centre-ouest de l’Ille-et-Vilaine : Bécherel, Montfort et Montauban. Sa maturité, assez prime, permet une consommation dès la fin septembre et qui se termine vers la fin du mois de novembre. La pomme, de forme conique-arrondie, a un épiderme bien coloré en rouge vif sur un fond ocre jaune. La chair légèrement acidulée est sucrée, goûtée, suffisamment juteuse. Elle se consomme crue mais surtout cuite en compote. Elle doit appartenir à la famille des Orge Pépin du bassin de Rennes.

JPEG - 14.8 ko

Les trois autres variétés, Sonnette, Grelot et Sonne Sonne, ne sont utilisées que pour la fabrication du cidre.

  • Sonnette est une belle petite pomme entièrement rayée de rouge vif.
    JPEG - 126.7 ko

    Sa chair molle est douce, sucrée, juteuse. Elle entre dans le pommage de deux communes au sud de Saint-Malo (35), mélangée à Blanc Blanc, Nez de Chien, aux Chevaliers... C’est une pomme qui donne de la couleur au cidre.

    JPEG - 10.8 ko
  • Grelot est une pomme de grosseur moyenne, son épiderme est entièrement jaune, lisse, un peu cireux.
    JPEG - 103.9 ko

    Sa chair est molle, sucrée, amer-doux. Elle est brassée dès la mi-octobre et était traditionnellement mélangée à Mathaw (poire à poirée), aux châtunes et aux variétés primes : Rouge à Pénard, Doux Granda...
    Les châtunes sont toutes les pommes tombées avant maturité lors d’un coup de vent (et les coups de vent ne manquent pas en Bretagne !)

  • Sonne Sonne, découverte en octobre 2006 uniquement dans la petite commune de Tréméreuc (22) est mûre dès la mi-septembre.
    JPEG - 15.5 ko

    La pomme de grosseur moyenne est ovale, légèrement côtelée. Son épiderme est rose clair avec de longues rayures plus foncées sur un fond jaune clair. Sa chair blanche est douce, légèrement amère, sucrée. Elle donne un cidre rouge. Les cidres bien colorés étaient toujours plus appréciés que les cidres blancs.

Cette particularité des pépins libres doit se retrouver dans d’autres pommes en Bretagne et en France : Claque Pépin par exemple dans la Manche.

J-F Aubert