Navigation rapide

Accueil > Fiches Variétales > Fiches complémentaires > Les Chevaliers

Les Chevaliers

vendredi 15 juillet 2011

Ils forment la base de nombreux pommages dans le quart nord-est de la Bretagne. Ils caractérisent les cidres de la région. Ce sont des pommiers à fort développement qui "chassent" dur.

L’épiderme des pommes est jaune à jaune verdâtre et la chair est douce amère. Le cidre obtenu est fin, goûté, bien alcoolisé. Une des variétés de Chevalier, Chevalier Jaune, est toujours inscrit sur la liste des variétés recommandées par le Comité des fruits à cidre et des productions cidricoles. La plupart des Chevaliers ont, les premières années après le greffage, un jeune bois caractéristique : bosselé avec peu de secondaires.

Liste des principales variétés, du plus prime au plus tardif


  • Gros Chevalier
JPEG - 385 ko

Il est cultivé autour de Dinan. C’est la variété la plus prime (début octobre), celle qui a les fruits les plus gros, la chair la moins amère (presque douce). Pour le cidre, ce n’est pas la variété la plus intéressante, sauf pour le ramassage ! La pomme se conserve mal.


JPEG - 402.5 ko

C’est la variété la plus connue, la plus répandue : Penthièvre, Pays de Rance, nord de l’Ille et Vilaine … Mais tous les Chevaliers dits Jaunes ne sont pas semblables. Il y a des différences de précocité, de conservation …


  • Chevalier Gris
JPEG - 382.9 ko

Il est planté surtout dans deux communes : Lanvallay et La Vicomté sur Rance. Il a pour caractéristique d’avoir une fleur très grande (6 cm de diamètre). Celle-ci est blanche ainsi que le bouton au stade ballon. Il débourre plus tôt que le Chevalier Jaune et les jeunes pommiers sont plus branchus. Les pommes, habituellement plus grosses, ont l’épiderme ocre jaune et marbré de roux.


  • Chevalier de Saint-Hélen
JPEG - 186.2 ko

On le trouve à St Hélen et dans les communes voisines : Saint-Pierre de Plesguen, Miniac-Morvan … Les pommes ont l’épiderme plus verdâtre, lavé de larges plages de liège roux. L’arbre est plus branchu, le bois plus fin, les feuilles plus petites et d’un vert plus clair.


  • Chevalier de Montloie

Il serait originaire de la ferme de Montloie au Vieux Bourg en Miniac-Morvan. Il est cultivé surtout en cette commune. Il se différencie du Chevalier Jaune par la maturité des fruits plus tardive, au moins trois semaines, sa floraison plus précoce avec des boutons plus rouges.


JPEG - 299.4 ko

Il est répandu dans les cantons est et ouest de Dinan ainsi que dans celui d’Evran. L’épiderme des fruits est plus vert, vert clair à vert jaunâtre, sans marbrure de liège. Les pommes se conservent très bien. La chair en est amère douce.


JPEG - 126.1 ko

C’est la variété la plus tardive. Les fruits sont encore dans l’arbre à Noël. Leur conservation est très bonne. Cette variété est cultivée dans les cantons de Combourg, Châteauneuf, Dinan, Évran, Tinténiac. L’épiderme des fruits est jaune avec souvent une légère joue rosée à l’ensoleillement. La chair est amère douce. L’arbre adulte a des branches longues, assez grêles, qui pendent.


Il existe deux autres Chevaliers : Toussaint Chevalier et Doux Chevalier.


  • Toussaint Chevalier

Il est cultivé à Fréhel. La pomme est jaune avec une chaire douce amère. Il doit appartenir à la famille des Chevaliers.


JPEG - 366.2 ko

Cette variété plantée dans le canton de Broons a un port très particulier. Il est plat ! L’épiderme de la pomme est largement rayé de rouge avec une chaire douce. Il ne doit pas se rapporter à la famille des Chevaliers.