Navigation rapide

Accueil > Les savoir-faire > Taille des fruitiers > La taille trigemme, présentation des organes

La taille trigemme, présentation des organes

samedi 3 mars 2012

Il existe plusieurs types de taille de fructification. Mais, la plus classique, celle qui permet d‘obtenir un maximum de fruits avec un minimum de place, est la taille trigemme : taille à 3 yeux ou 3 productions.
Cette taille est à moduler suivant les variétés (Granny Smith, Belle Fleur Jaune fructifient surtout à l’extrémité de brindilles), suivant la vigueur de l’arbre (les arbres vigoureux seront taillés plus longs que les arbres faibles).
La taille trigemme est effectuée en hiver. Elle doit être complétée par les opérations estivales : pincement...

Présentation des organes :

L’arbre fruitier est formé de charpentières et de coursonnes. Les coursonnes sont les petits rameaux fructifères que l’on taille. Elles garnissent les charpentières et sont la base de la production de l’arbre.

L’organe de base est l’œil à bois ou bourgeon. Il est situé à l’aisselle d’une feuille. Cet œil, l’année suivante, évoluera et donnera suivant la quantité de sève qu’il recevra :

- un gourmand, rameau à bois de 50 cm à 1 m de longueur, s’il reçoit une très grosse quantité de sève.

- un rameau à bois de 50 cm environ de longueur pour une quantité plus faible de sève.

- une brindille, petit rameau grêle. La brindille est dite couronnée lorsqu’elle est terminée par un bouton à fleur.

- un bouton à fleur ou un dard lorsque l’arrivée de sève est faible. Le bouton à fleur est 2 fois plus gros que le bourgeon ou œil à bois. Il est arrondi. Le dard est formé d‘un œil pointu porté par un rameau très court et ridé. Il évolue normalement vers le bouton à fleur. Si l’arrivée de sève est trop faible, l’œil ne bouge pas. Il est dit latent ou dormant.

- la bourse est un rameau très court, renflé, portant de nombreux yeux pouvant se transformer en bouton à fleur. La bourse se forme et persiste au point d’attache du fruit sur la coursonne.

Formation d’une coursonne à partir d’un rameau à bois

  • Février 98

L’œil à bois, situé le long de la charpentière, a été nourri convenablement, il a donné un rameau à bois de 40 à 50 cm de longueur. En février 98, il est taillé suivant la flèche (Fig. 1), à 3 yeux à partir de la charpentière. Seuls les yeux bien formés sont pris en compte. Les yeux stipulaires de la base du rameau sont négligés.

  • Automne 98

Suivant la quantité de sève reçue pendant la saison, les 3 yeux du rameau peuvent :

- rester endormis, si le flux de sève est trop faible

- se transformer, dans le meilleur des cas, en deux dards et une brindille (Fig. 2)

- ou donner brindille et/ou rameau a bois si le flux de séve est trop important (Fig. 3).

Le flux de sève sera très fort si le rameau taillé à 3 yeux est situé à l’extrémité, au sommet de la charpentière.
Plus il sera vertical, plus l’afflux de sève sera important. Au contraire, situé a la base de la charpentière et/ou en position horizontale, le rameau recevra peu de sève.

  • Février 99

Dans le cas de Fig. 3, la plante est très vigoureuse. Il aurait fallu effectuer les pincements d’été sur les 3 productions (brindille et/ou rameau).

Pour la Fig. 2, vous pouvez tailler en A, sur 2 yeux (les 2 dards) pour qu’ils se transforment en bouton à fleur. Si la coursonne est correctement alimentée, les deux dards risquent d’avoir trop de sève et de se transformer en brindille et/ou rameau (Fig. 4)

Au contraire, taillé en B (2 dards + 1 œil à bois), l’œil à bois modère l’afflux de sève et les deux dards se transformeront en bouton à fleur (Fig. 5). L’œil à bois donnera un rameau ou une brindille suivant la quantité de sève reçue.

  • Février 2000

Dans le cas de la Fig. 4, il faut recommencer la formation de la coursonne. Vous taillerez en A pour supprimer la production (brindille ou rameau) la plus éloignée de la charpentière.

Deux principes de base de la taille de fructification :

- Rapprocher la coursonne de la charpentière

- Simplifier la coursonne afin que la sève circule facilement. Vous taillerez la deuxième production en B sur 3 yeux et l’on retourne ainsi au cas de la Fig. 1.

Pour la Fig. 5, taillez suivant la flèche A sur les 2 boutons à fleur. Si le rameau est faible, petite brindille, il est préférable de garder un oeil à bois pour modérer l’afflux de la sève.

JFA - Extrait du Bulletin des Mordus n° 40