Accueil > L’association > Articles de presse > Des Anglais « Mordus de la pomme » à Trélat - Taden

Des Anglais « Mordus de la pomme » à Trélat - Taden

jeudi 15 mars 2012

À Trélat en Taden, sur les terres de Jacques Baux, des partenaires anglais du récent projet européen Cordiale « Interreg 4 A » et des membres de la population locale ont participé, samedi après-midi, à un échange autour de la pomme et des circuits courts en pays de Dinan.

JPEG - 61 ko

La délégation anglaise a effectué une visite de travail dans le verger conservatoire pour en savoir plus sur les techniques de production, commercialisation et gestion des vergers.

« Notre délégation anglaise constituée d’élus, producteurs, directeur d’association, président d’un parc naturel de région, etc., est intéressée par la technique des greffons, le travail avec les communautés, la gestion des vergers, la production de variétés de fruits commercialisables de grande qualité, la conservation des variétés de pommes traditionnelles, explique Simon Bates, chargé de mission Interreg 4 A. Les objectifs sont une meilleure compréhension des systèmes d’implication des populations dans la conservation des vergers et des pommes et une meilleure connaissance des techniques de commercialisation des variétés de pommes traditionnelles. »

Parmi les 80 vergers du pays de Dinan, Jacques Baux, membre de la chambre d’agriculture 22, président du Cidrec (Centre d’initiative pour le développement et la recherche cidricole), vice-président de l’ACB (Association cidricole Bretagne), a permis l’implantation d’un verger conservatoire sur une parcelle de 1,5 hectare. Verger créé en 2003 grâce à l’association « Les Mordus de la pomme ».

131 variétés de pommes

« Le verger conservatoire abrite 262 arbres hautes tiges représentant 131 variétés, explique Jacques Baux, comme le Domaine du Calvados, le Canari ou le Gros Chevalier. Des vieilles variétés de pommes du pays que nous souhaitons conserver. Comme circuit court, ces pommes sont ensuite acheminées à la cidrerie de la Rance à Pleudihen-sur-Rance. »

Dans la délégation, l’arrière-petite-fille du créateur de la pomme « star » anglaise, la Bramley, a les yeux qui pétillent « je suis vivement intéressée par la fabrication du jus de pomme ».

Source : Ouest-France


Merci également au Jardin de Cocagne de Léhon et à sa directrice, Mme Guitton, qui a accueilli la délégation anglaise le dimanche matin pour leur présenter l’activité de maraîchage biologique avec un système de "paniers".
Plus bas, le verre de l’amitié à la Foire aux Greffons, dégustation de jus de pommes anglais, échanges de greffons. Merci aux bénévoles présents lors de ces deux jours !

Galerie