Accueil > Les savoir-faire > Greffer > La greffe en pont

La greffe en pont

vendredi 23 mars 2012

À la suite de chancre sur les tiges des pommiers dans certains vergers conservatoires, surtout celui de Saint Launeuc, ou de vandalisme (tiges entièrement écorcées au verger de la Mézière) ou d’écorce arrachée par les engins d’entretien, il a fallu, pour sauver les arbres, faire des greffes spéciales dites "en pont".

JPEG - 58.8 ko

Lorsque l’écorce est retirée jusqu’au bois, la sève ne circule plus au
niveau de la plaie qui forme une barrière infranchissable. L’arbre est
moins nourri. Toute une partie végète. La greffe "en pont" consiste
à créer un pont de sève au-dessus de la plaie afin qu’elle continue
d’irriguer cette partie de l’arbre.

Époque

Cette greffe se pratique sous l’écorce. Attendez que la sève soit bien "montée" pour exécuter cette greffe : fin avril ou début mai. Pour une bonne réussite, l’écorce doit se décoller très facilement.

Attention ! Certaines variétés sont très tardives : "Gros Doux", "Pomme de Gras"… ne démarrent qu’en juin.

Porte-greffe

JPEG - 28 ko

Après avoir nettoyé et essuyé l’écorce de votre porte-greffe, vous pratiquez en dessous de la plaie à 10 cm du bord inférieur une incision en forme de T dans toute l’épaisseur de l’écorce à l’aide d’un bon greffoir. Avec la spatule, vous soulevez l’écorce d’un seul côté. Vous recommencez la même opération mais en faisant un T renversé, à 10 cm du bord supérieur de la plaie avec un côté de l’écorce soulevée.

Greffon

JPEG - 28.6 ko

Choisissez comme greffon un rameau d’un an assez long pour rejoindre les deux entailles en T effectuées sur le porte-greffe sans oublier la longueur des deux biseaux aux deux extrémités. J’utilise habituellement un gourmand légèrement arqué. L’arcure facilite la
mise en place de ce greffon. L’extrémité supérieure de votre gourmand doit être suffisamment lignifiée pour être taillée correctement.
La taille de chaque extrémité consiste en un long biseau simple, bien plat comme pour une greffe en couronne ou en coulée. Enlevez un filet d’écorce sur un des côtés, celui qui sera "calé" contre l’écorce non
soulevée du porte-greffe. Vérifiez bien que les deux biseaux aux deux extrémités sont dans le même plan.

Insertion

JPEG - 39.6 ko

Commencez en insérant le biseau de la base du rameau-greffon sous l’écorce soulevée du T situé en dessous de la plaie. Calez bien la partie écorcée du biseau contre l’écorce non soulevée. Ligaturez et recommencez avec le biseau de l’extrémité et le T supérieur.
Ligaturez et engluez les deux incisions. Si votre rameau-greffon est long, pour le maintenir en place, posez une ligature intermédiaire.

Notes :

- Si l’écorce du porte-greffe est épaisse, entaillez cette écorce au-dessus de la barre des deux T pour que le contact du biseau se fasse correctement.
- Les bourgeons du rameau-greffon ne sont pas supprimés, mais s’ils démarrent pendant la saison, supprimez-les sur empattement.

JFA

Galerie