Navigation rapide

Accueil > L’association > Articles de presse > Côtes-d’Armor. Les producteurs de pommes sollicitent l’état de calamités (...)

Côtes-d’Armor. Les producteurs de pommes sollicitent l’état de calamités agricoles

lundi 30 juillet 2012

La Chambre d’Agriculture des Côtes-d’Armor vient de solliciter officiellement la préfecture afin de demander l’activation d’une procédure de calamités agricoles.

A ce jour plusieurs producteurs de pommes de table en Côtes-d’Armor ont une baisse significative du potentiel de production allant de 50 % à 90%. Certaines exploitations agricoles orientées sur les pommes de table sont vraiment très impactées.

Le potentiel de production des pommiers et poiriers se présentait bien en Côtes-d’Armor à la veille de la floraison. Cependant, les conditions climatiques pendant la floraison furent délicates combinant sur avril et mai des gelées, de faibles températures et de forts épisodes pluvieux. Ces conditions ont limité les acteurs de la pollinisation (bourdons, abeilles domestiques) et la dispersion du pollen. Elles ont également occasionné des anneaux de gel sur certains vergers de pommes.

La floraison des poiriers, centrée autour du 12 avril, a aussi été fortement compromise.

Au mois de mai, certaines variétés de pommes à floraison plus tardives se sont trouvées sur des périodes très pluvieuses qui ont entravé la pollinisation.

Une partie des pommes destinées au jus de pommes et au cidre à floraison précoce se trouvait en floraison pendant cette période (notamment Judeline et Jeanne Renard). Certaines parcelles ont également une baisse de production importante.

Source : Dinan-Maville