Accueil > L’association > Articles de presse > Quatre-vingts personnes à la conférence sur les OGM - Quévert

Quatre-vingts personnes à la conférence sur les OGM - Quévert

vendredi 14 septembre 2012

Quatre-vingts personnes ont assisté à la conférence sur les Organismes génétiquement modifiés (OGM) organisée par les « Mordus de la Pomme », vendredi soir, à la salle des fêtes.

« On souhaite mettre en place des conférences sur des sujets botaniques », indique Christian Marcadé, cheville ouvrière de la conférence. La question des OGM fait aujourd’hui débat. « Il y a quinze ans, j’avais participé à une conférence sur les pommes OGM. J’y étais avec Robert Moretz, un autre membre de l’association, ingénieur à l’Inra. On a posé des questions sur les supposés avantages et la réponse a été le mutisme. »

« Remettre la science au service du bien commun »

Christian Marcadé s’est souvenu de l’anecdote lorsqu’il a contacté Christian Vélot, maître de conférence en biologie moléculaire à la faculté d’Orsay sur le campus de l’université Paris Sud. Ce dernier manipule « à tour de bras les OGM », mais dans son laboratoire. Il milite contre l’utilisation des OGM dans l’agriculture.

« Il est temps de remettre la science au service du bien commun et faire en sorte que le grand public se réapproprie la science. Les nouvelles technologies soulèvent des questions de société. Certaines sont invasives et le citoyen est mis devant le fait accompli. C’est le cas des OGM », raconte-t-il.

Dans le domaine agricole, les OGM sont une catastrophe selon le généticien. « Dans leur quasi-totalité, les plantes OGM accumulent des pesticides dans leurs cellules. La moindre des choses serait qu’elles soient évaluées au moins comme des pesticides ce qui n’est pas du tout le cas. » Pour lui, il faut s’attaquer aux brevets, avoir une recherche indépendante et des consommateurs avertis demandant par exemple à leurs élus une alimentation exempte d’OGM dans les cantines.

Source : Ouest-France