Accueil > L’association > Articles de presse > Plan de sauvegarde du poirier ancien à Ploeuc-L’Hermitage

Plan de sauvegarde du poirier ancien à Ploeuc-L’Hermitage

jeudi 11 février 2016

Depuis le second trimestre de l’année 2015, le projet de sauvegarde du traditionnel poirier Grain d’Or est lancé sur la commune de Ploeuc-L’Hermitage, où ce poirier était très présent autrefois. Le plan de sauvegarde a débuté par le recensement des poiriers anciens, qui a eu lieu courant 2015. Aujourd’hui, la plantation de nouveaux poiriers "anciens" a débuté.

Le recensement des poiriers anciens a réservé quelques surprises. Dans un premier temps, la découverte de 35 poiriers anciens, très âgés mais en bon état, disséminés dans des villages situés principalement sur la partie nord-ouest du territoire communal. Puis la présence d’au moins 8 variétés différentes, en plus de la variété Grain d’Or, dont des poires à cuire, à poiré ou encore à manger crues. Ces différentes variétés, maintenant répertoriées, seront toutes greffées et plantées au cours de l’année dans le verger conservatoire de la pomme et de la poire à Caribet.

Le site de Caribet dénombre déjà 32 poiriers Grain d’Or, poiriers qui ont été implantés lors de la création du verger communal en 2001. Pour répondre au programme de sauvegarde de la variété locale, la poire à poiré de Grain d’Or, 30 poiriers ont été plantés le 10 février. Ils ont été plantés dans le conservatoire, sur le délaissé du Guillouet, à la chapelle Saint-Just et chez des particuliers. Les habitants de la commune intéressés par la renaissance de cette très vieille variété peuvent contacter Robert Poisson au 06 67 57 33 33.

Ploeuc-L’Hermitage est une terre de poiriers (et plus seulement de pommes de terre) !


Robert Poisson, bénévole en charge du conservatoire, Joseph Girard, Maire-adjoint aux animations et Pierre Bouvrais, bénévole.